Happy Few Mag


ART NEWS

ART NEWS

 

DES BAGUES D'HOMME À L'ÉCOLE DES ARTS JOAILLIERS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bijou n’est pas nécessairement féminin ! L’École des Arts Joailliers en a apporté la preuve l’automne dernier en exposant plus de six cents bagues d’homme appartenant à l’antiquaire parisien Yves Gastou.
Fondée en 2012 avec le soutien de Van Cleef & Arpels, L’École des Arts Joailliers se propose d’initier le public aux savoir-faire, au monde des pierres ou encore à l’histoire du bijou à travers des cours, des conférences, des chantiers de recherche, des publications et des expositions, à Paris et dans le monde. Au cœur de ses missions, la diffusion de la culture joaillière s’inscrit dans une démarche de partage du savoir auprès du plus grand nombre, en France comme à l’étranger. Établie à Paris place Vendôme, cœur historique de la joaillerie, L’École se déplace régulièrement à l’étranger, en Amérique, en Asie et au Moyen Orient. À travers ses différentes activités, elle a déjà séduit plus de 30 000 élèves dans le monde ! Les expositions constituent des temps forts de la vie de L’École. Ouvertes à tous, gratuites, elles se veulent accessibles au plus grand nombre. La dimension pédagogique y est essentielle, avec la présence de médiateurs et la publication d’un catalogue, offert à chaque visiteur. Deux expositions par an ont lieu à Paris, l’une au printemps, l’autre à l’automne sur des sujets aussi divers que les vanity cases d’époque Art déco, l’œuvre d’Harumi Klossowska de Rola ou encore celle de Daniel Brush. La dernière en date était consacrée à la collection de bagues d’homme d’Yves Gastou. Personnalité incontournable de Saint-Germain-des-Prés à Paris, quartier où il vit et exerce son métier d’antiquaire depuis plus de trente ans, Yves Gastou voue depuis toujours une passion aux bagues masculines. Formée au fil des décennies, la collection compte aujourd’hui plus d’un millier de bagues. L’exposition en a dévoilé plus de six cents, allant des bagues de doges de Venise du XVIIe siècle à celles des bikers américains des années 1970, des bagues antiques de l’ancienne Égypte aux vanités du XIXe siècle ou des émaux du XVIIIe siècle aux bagues d’artistes contemporains... Détail significatif : Yves Gastou les porte au quotidien. L’écrivain britannique Thomas Carlyle (1795-1881) notait que « le discernement d’un homme du monde ne se montre nulle part plus brillamment qu’à ses bagues ». Les bagues d’Yves Gastou en apportent la plus belle démonstration. Première présentation au public de cette époustouflante collection secrètement gardée jusqu’à présent, l’exposition de L’École des Arts Joailliers fut l’occasion non seulement de rendre hommage au goût d’Yves Gastou mais aussi de réhabiliter le bijou masculin.

Images tirées de l’ouvrage « Bagues d’homme », publié aux éditions Albin Michel en 2018.
Photo © Benjamin Chelly / Albin Michel.

 

PORTRAITS DE MAIN, une histoire Parisienne
de Dominique de Rabaudy Montoussin aux Éditions Magellan & Cie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un livre original qui traite d'un sujet rarement abordé : les mains.
Dominique de Rabaudy Montoussin se livre dans « Portraits de mains, une histoire parisienne » à une apologie de cette partie du corps humain qui, comme les yeux, reflète la quintessence de l'être. Sont rassemblés dans cet ouvrage 80 portraits de mains de comédiens, scientifiques, artistes, artisans... Alain Delon (qui a par ailleurs signé la préface, Claudia Cardinale, Olivier Dassault, Xavier Darcos, Guy Savoy, Jean-Daniel Lorieux, Michel Legrand, Patrick Baudry, Carla Bruni...réunis sous l'angle tellement révélateur de leurs mains où tout est inscrit. Ne fait-on pas les « lignes de la main » pour connaître le fil de la vie ? Tout ne se lit-il pas dans cet organe du toucher et de la préhension ? Des photos comme autant d'œuvres d'art illustrent des textes élevant les mains au rang de passeur d'émotion et d'intermédiaire privilégié entre Soi et l'Autre.
Une galerie d'art où seules les mains auraient droit de cimaise.


 

 

 

 

 


accueil | art et culture | tourisme | gastronomie | tendance luxe | escapades | happy few | contact | informations légales | crédits